Prix Nobel de la paix Dénis MUKWEGE, mémoire et espoir d’une nation

Le premier prix Nobel a été remis en 1901. Depuis, les prix sont décernés tous les ans, au mois d’octobre. C’est un prix suédo-norvégien. Si la décision revient à différents organismes selon le prix (Académie royale des sciences de Suède, Institut Karolinska, Parlement norvégien…), les récompenses sont remises par le roi de Suède, excepté le Nobel de la paix, remis par le roi de Norvège. En effet, la Suède et la Norvège relevaient en 1901…

"Prix Nobel de la paix Dénis MUKWEGE, mémoire et espoir d’une nation"

Cécile MAPENDO: Un pas conciliateur!

Mme Cécile MAPENDO, est une mère de 11 enfants, âgée de 45 ans, habitant au quartier Industriel dans la commune de Kadutu. Plus de 15 ans, elle fait son petit commerce dans sa boutique au rond point Carrefour à Buholo 6. Elle avait trop de disputes avec sa voisine, surtout pour la gestion des clients. Cette situation s’améliore après avoir intégré le programme COSOPAX depuis une  année déjà ! « Depuis 2 ans déjà, j’avais un conflit…

"Cécile MAPENDO: Un pas conciliateur!"

Mamy KAMBUYA: Elle est ma dernière réponse avant le désespoir

Mamy KAMBUYA est une femme mariée âgée de 40 ans et mère de 6 enfants qui habite le quartier Kasali, commune de Kadutu dans la ville de Bukavu. Avant d’intégrer le projet COSOPAX, dont elle est membre depuis 3 ans, elle a connu plusieurs difficultés dans ses activités de petits commerces jusqu’à consommer chaque fois son capital, soit parce qu’elle a mal choisi le lieu de son activité, soit qu’elle a mal géré les fonds.…

"Mamy KAMBUYA: Elle est ma dernière réponse avant le désespoir"

Hortence RUDAHINDWA: Au-delàs de mes préjugés et stéréotypes

Hortence RUDAHINDWA est une femme, mère de 4 enfants, âgée de 49 ans. Pour elle, le projet COSOPAX, dont elle est membre et bénéficiaire depuis 03 ans, a transformé toute sa vie surtout en rapport avec les stéréotypes et les préjugées qu’elle avait envers les rwandais et les burundais. « C’est depuis plus de 10 ans que j’effectue le petit commerce entre Cyangugu et Bukavu, mais les mauvaises expériences des atrocités que nous avons vécues…

"Hortence RUDAHINDWA: Au-delàs de mes préjugés et stéréotypes"

04 Octobre 2017 : 17ème anniversaire de la mort de Mgr Emmanuel KATALIKO : « Nous devons parler car le peuple souffre. Nous devons adresser à l’Afrique un message de réconciliation et de paix » SCEAM, 3 octobre 2000

Le 18 mai, comme chaque année, l’Archidiocèse de Bukavu se rappelle de son pasteur zélé, en la personne de Mgr Emmanuel KATALIKO.  Pour mémoire, c’était le 18 mai 1997, en la fête de la Pentecôte, que Mgr Kataliko fut installé sur son siège épiscopal de Bukavu.  Il a passé trois années comme pasteur d’un diocèse ensanglanté par des événements de triste mémoire durant lesquels plusieurs habitants de ce pays en général et de cette province…

"04 Octobre 2017 : 17ème anniversaire de la mort de Mgr Emmanuel KATALIKO : « Nous devons parler car le peuple souffre. Nous devons adresser à l’Afrique un message de réconciliation et de paix » SCEAM, 3 octobre 2000"