Mamy KAMBUYA: Elle est ma dernière réponse avant le désespoir

Mamy KAMBUYA est une femme mariée âgée de 40 ans et mère de 6 enfants qui habite le quartier Kasali, commune de Kadutu dans la ville de Bukavu. Avant d’intégrer le projet COSOPAX, dont elle est membre depuis 3 ans, elle a connu plusieurs difficultés dans ses activités de petits commerces jusqu’à consommer chaque fois son capital, soit parce qu’elle a mal choisi le lieu de son activité, soit qu’elle a mal géré les fonds.

« Depuis la formation sur la gestion des AGR, il y a déjà 2 ans, j’ai compris que la cause de chute de mon activité, était surtout le mauvais choix que j’avais fait et cela m’a permis de changer le lieu de mon commerce. Je n’avais pas fait préalablement l’analyse du marché. Après d’autres activités commerciales que j’avais faites et qui ont échoué, j’avais ouvert un Nganda à l’Industriel où je vendais de la boisson. Mon capital initial était de 10 caisses, mais au fil de temps, j’ai trouvé que je n’avais plus de la clientèle et j’ai payé le loyer par mon capital. Après cette formation, j’ai dû obtenir du crédit en SILC, et minutieusement fait l’étude du marché. Alors j’ai  pu trouver un bon endroit au rond point Carrefour à Kadutu. Avant j’avais commencé avec 3 caisses de boissons, aujourd’hui j’en ai déjà  20 et j’écoule en moyenne 5 caisses par jour.  En plus, je gère correctement, grâce à la formation  reçue en résolution de conflit et en cohésion social, les réactions de mon voisin qui vient tout le temps jeter de la saleté devant ma porte. Pour mois, COSOPAX est une dernière réponse avant le désespoir. »

Soyez le premier parmi vos amis
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *