Les jeunes scouts sensibilisés sur la non-violence, outil de la promotion de la culture de la paix

La CDJP/Bukavu a été conviée à mobiliser les jeunes scouts au 1er camp provincial des Scouts et Guides du Sud-Kivu dans les Villages Mondiaux de Développement (VMD), organisé du 23 au 26 août 2018 à l’ITFM/Bukavu (Institut Technique Fundi Maendeleo).

Ce 25 août 2018, une cinquante des jeunes scout de tous les territoires d’Uvira, d’Idjwi, Walungu et la ville de Bukavu ont été sensibilisés sur la non-violence, une approche concrète pour construire la paix au quotidien, par Théodore BAHIMBA, chargé de projet.

Les jeunes sont en première ligne de la construction de la paix et travaillent en contact direct avec les personnes les plus vulnérables. Ainsi, la jeunesse doit s’organise pour faire entendre sa voix et influencer les événements politiques, socio-culturels et économiques de manière positive ; car les jeunes peuvent alimenter des mouvements destructeurs par la violence, ils peuvent être un puissant instrument au service de la paix surtout dans ce monde où la violence est omniprésente.

Cette sensibilisation a porté sur l’approche analytique de la non-violence, ses origines, sa philosophie, ses méthodes et ses limites.

Pour Thomas d’Ansembourg, la non-violence peut se résumer par la formule «ni hérisson, ni paillasson» : ne pas blesser, ne pas se laisser piétiner. « La non-violence, c’est savoir dire « non », mettre des limites, de la structure, et savoir exprimer sa colère pour faire entendre ses besoins sans violence, pour prendre sa place sans s’écraser.»

Bien qu’ils aient été sensibilisés déjà sur la non-violence, les attitudes face aux conflits et la méthode participative ont  plu aux participants en suggérant d’intensifier d’autres séances de mobilisation dans leurs groupes.

Les Villages Mondiaux de Développement (VMD) sont des espaces offerts  à des organisations locales et internationales intéressées à communiquer aux jeunes sur leurs programmes en cours d’implémentation, soit leurs activités, soit une sensibilisation ou une formation sur les sujets de leurs choix inspirés de leurs expériences.

Ils sont organisés dans le cadre d’encadrement de la jeunesse en province du Sud-Kivu par l’Association des Scouts du Sud-Kivu (ASSK) et l’Association des Guides du Sud-Kivu (AGSK). Le thème pour cette année est : « les scouts et les guides  s’engagent à promouvoir la paix et le genre  au Sud-Kivu.»

Soyez le premier parmi vos amis
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *