« Les élus doivent retourner à la base pour s’enquérir des problèmes des habitants afin de trouver des solutions »: Mgr F.X Maroy devant les élus

François-Xavier Maroy, l’archevêque de Bukavu a rappelé aux députés provinciaux, que le Sud-Kivu ne se limite pas à la ville de Bukavu.

Une interpellation faite ce dimanche lors d’une rencontre avec les députés provinciaux dans la ville de Bukavu.

Pour l’Archevêque de Bukavu, les élus doivent retourner à la base pour s’enquérir des problèmes des habitants afin de trouver des solutions.

«La province du Sud-Kivu dont vous êtes les heureux élus aujourd’hui ne se limite pas à cette ville ni à vos propres villages respectifs. Vous êtes les élus de nous tous comme province. A l’hémicycle vous êtes nos envoyés, à la base (dans vos villages et milieux respectifs) vous serez nos chefs…ça signifie que vous porterez nos cahiers de charge à l’hémicycle, et vous nous ramènerez les lois au village pour nous instruire et nous éduquer comment nous devons nous comporter. Nous espérons que vous le ferez régulièrement »

Cette interpellation du prélat catholique arrive à point nommé alors que beaucoup des Sud-Kivutiens estiment que des actions des gouvernants ne se limitent que dans le seul chef-lieu sans tenir compte des territoires et autres entités. Beaucoup considéraient les gouvernants comme ceux de la ville de Bukavu uniquement.

Rappelons que la rencontre de ce dimanche visait à échanger les vœux avec les nouveaux élus mais aussi les féliciter d’avoir été élus lors des élections du 30 décembre 2018.  Une rencontre aux allures d’interpellation afin que les élus prennent en compte les désidératas de la population.

Soyez le premier parmi vos amis
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *