Le forum communautaire, cadre inclusif et participatif pour la cohésion sociale

Il s’appelle BIRAMIRWA MAGENDO Emmanuel, âgé de 32 ans, marié et père de 04 enfants. C’est une personne vivant avec handicap, habitant du village Irambira nord dans le groupement de Lugendo, chefferie de Kabare dans le territoire de Kabare, province du Sud-Kivu. Quel que soit son handicap physique, il vit de l’agriculture.

Depuis l’arrivée du projet SPR et de la CDJP/Bukavu, il a déjà participé à deux forums communautaires de rédévabilité  organisés et à la formation su la résolution des conflits.

Il partage ses impressions avec joie lors de sa rencontre avec Fabien RUKIKO, ce 1er juillet 2018 :

« Avant ce projet, nous étions complétement et totalement oublié et délaissé par la communauté et voire nos familiers. Nous étions exclus de toute activité relative à l’accès aux services de base, à la gouvernance locale, à la prise de décisions,… Cela était l’apanage des riches, des amis, des frères et proches des notables. Bref, nous étions tellement marginalisés.

A ma première fois de participer au forum communautaire de rédevabilité, j’y ai rencontré d’autres personnes vivant avec handicap comme moi, les filles-mères, les veuves, les orphelins, les personnes de 3ème âge,… L’impression qui m’avait frappé est de voir participé dans ces activités ou nous nous réunissons avec les chefs locaux, les leaders et autres personnes occupants des postes non négligeables dans la communauté et nous partageons ensemble de débats sans discrimination ni crainte. Cela nous place au rang élevé, réciproquement égaux entant qu’être humain surtout en apprenant les lois, la gouvernance locale. Ce forum communautaire constitue pour nous, un cadre de notre intégration et d’expression de nos problèmes afin d’apporter nos contributions pour le développement et la paix dans le groupement. »

En conclusion de son intervention, il affirme : « nous aussi qui, longtemps oublié, sommes relevés. Désormais nous participons dans des séances avec les notables et nous nous exprimons. Que le projet ‘Amani Kwa Maendeleo’ aille de l’avant car il nous traite de la même façon ». il renchérit en disant: « c’est un ouf de soulagement car à travers SPR cette fois si, nous sommes consultés également. Les chefs nous cachaient beaucoup de choses ! SPR nous a intégré !»

Soyez le premier parmi vos amis
  • 59
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  
    59
    Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *