«La rétrocession n’est pas un cadeau mais un droit tout comme la gratuité de l’enseignement », dit Mgr FX Maroy devant les élus provinciaux

L’Archevêque de Bukavu, François-Xavier Maroy appelle les élus provinciaux du Sud-Kivu à agir pour rendre effective la gratuité de l’enseignement et à d’autres services de base.

Une exhortation de l’archevêque de Bukavu devant les élus ce dimanche 24 février 2019 à l’occasion d’une rencontre d’échanges de vœux avec les parlementaires.

Pour l’évêque de Bukavu, la rétrocession comme la gratuité de l’enseignement sont un droit. Il appelle les députés provinciaux à emboiter les pas du président Tshisekedi dans ses efforts pour rendre gratuit l’enseignement de base.

«La rétrocession n’est pas un cadeau mais un droit tout comme la gratuité de l’enseignement. Le président a insisté sur ça, j’aimerai que vous lui enjoigniez le plus tôt les pas pour soulager notre population. Il y a d’autres services de base qu’un état responsable assure à ses citoyens. Vous allez les inventorier, vous les connaissez et il faudrait que, comme députés, vous nous aidiez parce que votre plaidoyer y est capital. Si cela n’est pas fait, vous aurez gagné les élections en vain et attendez-nous au tournant ou nous, nous vous attendrons au tournant…maintenant que vous êtes élus, faites agir l’exécutif.» appelle-t-il.

Au cours de cette rencontre, monseigneur Maroy a exhorté les députés à revenir à la base pour recueillir les problèmes de la population.

Il a profité de l’occasion pour féliciter ceux qui ont contribué à la tenue des élections de décembre 2018. Des élections pour lesquelles  l’archevêché de Bukavu avait organisé des séances de prière, a-t-il rappelé.

Soyez le premier parmi vos amis
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *