EVEIL DE CONSCIENCE

A tous les fidèles chrétiens et aux personnes de bonne volonté

Saül, Saül, pourquoi me persécutes-tu ? (Ac 9,4)

Cette année 2021 est différente des autres dans notre Diocèse car nous commémorons le 25è anniversaire de l’assassinat de notre regretté Pasteur Mgr Christophe MUNZIHIRWA MWENE NGABO ; le jubilé d’argent de sa naissance au ciel, comme martyr de la justice, de la paix et de la vérité, témoin de l’unité de tous les enfants de Dieu. Comme pour nous le faire revivre, les ennemis de cet amour de Dieu se soulèvent contre notre Eglise locale et multiplient des actes de nuisance jusqu’à nous empêcher de prier et de travailler! Presqu’une dizaine d’attaques des hommes armés contre nos paroisses, Presbytères et Couvents, en une seule année, qui peut l’imaginer?

 Et en ce mois d’Octobre 2021, qui est pour l’Eglise universelle mois marial et mois des missions en général, ainsi que mois des semailles et des souvenirs pour l’Eglise particulière de Bukavu, mois où nous nous souvenons aussi de la mort de Mgr Emmanuel Kataliko (04/10/200) et de Mgr Charles Mbogha (le 09/10/2009), l’intensité de ces attaques s’accentue ; comment le comprendre ?

 Tenez ; les faits néfastes suivants ont été enregistrés contre nous cette année : le 07/03 à la Paroisse de Karhale ; le 12/05 à la Paroisse de Ciherano ; le 13/05 à l’Institut Burhiba ; le 17/05 à la Paroisse de Cahi ; 18/08 à Nyamugo (Maison du Salut) ; le 21/09 à la Paroisse de Kadutu ; le 30/09 chez les Sæurs Filles de la Résurrection à Kanyamulande ; le 03/10 à la Paroisse de Mugogo ; le 04/10 encore à Nyamugo (Maison du Salut), Paroisse de Ciriri le 06/10 ! Et dire que les conséquences de toutes ces attaques sont énormes, sans parler du traumatisme et des blessures physiques et psychologiques causées ; heureusement sans perte en vies humaines, mais Saül, Saül, pourquoi me persécutes-tu ?

Nous pouvons dire que le désœuvrement des jeunes et le chômage des adultes avec la misère criante de la population peuvent pousser certains à se rabattre nuitamment sur les couvents, mais il y a lieu de réfléchir aussi sur les conditions de vie des militaires et policiers, sans oublier l’état de porosité de nos frontières avec les pays voisins ainsi que l’absence de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble de notre territoire. Ce qui étonne est que presque toutes ces attaques se font à proximité des postes des agents de l’ordre.

 Mais pourquoi cibler particulièrement les structures d’Eglise ? Est-ce pour chercher à la museler, puisqu’Elle est encore parmi les rares qui lèvent la voix pour plaider la cause de cette population en détresse ? N’oublions pas non plus que qui dit Eglise voit Dieu, qui est mal aimé par les politiques et économiques du siècle ! Saül, Saül pourquoi me persécutes-tu ?

 En dépit de tout cela, chers frères et sœurs, persévérons dans la prière, qui nous invite à porter ceux qui souffrent et ceux qui font souffrir auprès du Dieu Sabaoth, qui peut consoler les uns et convertir les autres ; c’est lui qui venge le faible et protège le pauvre.

Puisque « aide-toi et le ciel t’aidera » est un adage bien connu, mobilisons-nous pour organiser la vigilance autour de nos biens, meubles et immeubles grâce auxquels nous témoignons de l’Amour de Dieu envers tous, les bons et les méchants ; surtout conscientisons les autorités, à différents niveaux, pour qu’elles assument leurs responsabilités en faveur de tous et enfin, travaillons pour produire ce qu’il faut pour vivre et faire vivre car «  l’oisiveté est la mère tous les vices ». Alors Saül se convertira et ensemble nous serons en paix, nuit et jour.  Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse.

Soyez le premier parmi vos amis
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *