En marche vers le relèvement du pouvoir économique des vulnérables à Lugendo

En faveur de 100 participants Femmes et autres groupes marginalisés, (FAGM), 99 femmes et 01 homme ont été formés en activités génératrices des revenus (AGR) sur deux sites : Birava centre et Lugendo centre, du 19 au 27 septembre 2018 ; durant 04 jours dans le cadre du projet Amani Kwa Maendeleo, financé par Usaid avec l’appui du Consortium International Alert, MSI et IRC.

Parmi ces 100 participants, nous avons 50 qui ont choisi la coupe et couture comme leur AGR sont en pleine  formation depuis le mois de juin ; et 50 autres vont mener des activités génératrice de revenu diverses.

Ils ont suivi le module ayant porté sur les points ci-après :

  • La définition d’un AGR : généralités ;
  • Le préalable au lancement d’une AGR ;
  • La gestion et le suivi d’une AGR ;
  • Quelques outils ;
  • Echanger sur les exemples des AGR déjà réalisées dans le groupement avec les différentes partenaires.

Cette formation est organisée dans l’objectif d’améliorer l’augmentation de la disponibilité des moyens de subsistances et  le pouvoir économique des groupes marginalisés et vulnérables du groupement Lugendo pour leur réintégration socio-économique pour la cohésion sociale.

Après qu’ils aient compris les notions de base : la définition d’une AGR, son utilité et comment la démarrer, échanger sur les défis majeurs et expériences du passé avec les AGR déjà exécutées dans ce groupement et surtout en matière des AGR collectives ou de groupe; 50 participants, qui ne font pas la coupe et couture se sont constitués en 07 groupes de 5 à 8 personnes et choisi des AGR :

  • Le commerce des biens vivres : ouverture d’un dépôt ;
  • L’élevage des porcs et chèvres : cela doit se faire en rotation ;
  • L’agriculture.

Le chef de groupement a promis accompagné ces initiatives et leur ouvert des opportunités pour leurs épanouissement.

En plus de ces AGR collectives en groupe, ils ont été regroupés en quatre groupes de 25 personnes pour pratiquer les AVEC (Association Villageois d’Epargne et de Crédit) afin d’épargner et bénéficier des crédits pour des AGR individuels.

Les AGR collectives ou de groupes qui renforcent la cohésion entre les membres, est un défi pour la pérennisation et appropriation pour les membres du groupement et nécessite un suivi régulier étant donné que d’autres projets ont échoué. Selon les informations, ces AGR n’ont pas été pérennisées, car :

  • Les projets injectés de l’argent dans les AVEC avec des fonds de démarrage. A chaque réunion mensuelle d’AVEC, le partenaire leur donnait de l’argent qu’ils épargnaient. D’où la difficulté de se réunir sans la présence du partenaire ;
  • Le groupe des AGR avaient beaucoup des membres et des milieux très distants (groupe de 52 membres) ;
  • Le détournement par les membres des comités directeurs et les « évolués » ;
  • Faible connaissance de l’approche.

Lugendo est l’un des quatorze groupements formant la chefferie de Kabare, territoire portant le même, limité au nord par le groupement d’Ishungu, au sud par le groupement de Bushumba, à l’est et à l’ouest par le lac Kivu.

Soyez le premier parmi vos amis
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *