Ecographie macabre de la criminalité au Sud-Kivu

L’année 2021 est bénédiction du Très Haut mais on dirait qu’au  niveau sécuritaire, elle est mal partie au Sud-Kivu. Tout le monde s’étonne, se lamente, s’interroge du pourquoi et du comment mais personne n’est responsable de ce qui arrive. En plein jour comme en pleine nuit des paisibles citoyens sont mortellement frappés et dépouillés de leurs biens. On arrive au lieu du drame et tout le monde se retire comme si rien  ne s’est passé en se demandant à qui le prochain tour. Interrogé même un bourgmestre nous a confié que son propre bureau a été pillé et aucune enquête concluante n’a vu le jour. S’il en est ainsi du bois vert qu’en serait-il du bois sec ? On voit des Honorables  qui rivalisent en participation au deuil mais ne votent pas des lois utiles et ne mènent aucun contrôle pour expliquer la persistance de l’insécurité et proposer des châtiments  aux coupables avec leurs complices en cravates. Aux villages la situation est hors contrôle et comment s’étonner que la justice  populaire se porte  en merveille ?  Voici quelques faits dans l’espoir qu’ils attireront l’attention de ceux qui doivent et peuvent pour authentifier la véracité des informations à notre disposition  pour en tirer des conséquences.

 04/01/2021

A Shabunda, toujours, un homme déclare avoir été systématiquement dépouillé par les militaires, qui lui ont ravi une somme importante d’argent, 12 grammes d’or et d’autres biens de valeur.

05/01/2021

La Société civile de Bukavu s’insurge contre la libération des certains prisonniers devenus source d’insécurité dans la ville de Bukavu lors de sa communication sur l’état des droits de l’homme dans la Province du Sud-Kivu

 06/01/2021

Naufrage sur le Lac Kivu suit au mauvais chargement et au non-respect des règles régissant le transport sur le Lac Kivu. Ledit naufrage a occasionné deux morts.

Le même jour, un cas de justice populaire est enregistré dans le groupement de Bugorhe, Territoire de Kabare où une maman accusée de sorcellerie est brulée vif.

07/01/2021

Le ministre provincial de l’intérieur suspend le mouvement Pomba solution car selon lui, ces jeunes sont à la base de différentes violations des droits de l’homme (torture, arrestations arbitraires, coups et blessures volontaires…)

Tracasseries de gardes du PNKB à l’égard des passagers

Enlèvement d’une femme à Kiliba, territoire d’Uvira province du Sud-Kivu par des inconnus.

 08/01/2021.

Dans la Zone de santé de Lemera, les éléments Mai Mai tuent une femme.

 11/01/2021

La manifestation organisée par les étudiants des différentes Universités de la ville de Bukavu  pour  exiger la reprise des cours et les séances de soutenance est dispersée et certains d’entre eux sont arrêtés par les hommes en uniformes de la police.

12/01/2021

Un journaliste est fortement blessé et son matériel de travail  ravi par les hommes en uniformes de la Police lors de la marche des étudiants qui revendiquent la reprise des cours.

La marche pacifique des étudiants est réprimée par les hommes en uniforme de la Police, avec l’usage du gaz lacrymogène suivi des coups et blessures. Bilan, plusieurs personnes blessées.

 14/01/2021

Barricade au niveau de la route Industrielle, commune de Kadutu, les sinistrés de l’incendie de Nyamugo  qui réclamaient l’enveloppe qui leur avait été offerte par le gouvernement central et qui serait détournée par les autorités locales.

Un militaire FARDC est tué suite à des coups et blessures par la population de Baraka, dans le territoire de Fizi

 17/01/2021

Dans le groupement de Babunga, chefferie de Wamuzimu, territoire de Mwenga, 5 exploitants miniers, tous des hommes ont été victimes d’extorsion par deux éléments de la Police qui leur ont ravi 4 kilos d’or, une somme importante  en Francs Congolais ainsi que d’autres biens de valeur.

Atteinte au droit à la vie par exécution extrajudiciaire d’un homme présumé voleur par les militaires FARDC dans le village de BUHANDAHANDA, localité de Katana, territoire de Kalehe.

Dans le village de BWALALA, groupement de Bamguba, chefferie de Wamuzimu, territoirre de Mwenga, des cas d’atteinte au droit de propriété par pillage des biens de valeur de certains exploitants miniers parmi les auteurs deux  hommes en uniformes de la police  et trois civils non autrement identifiés y ont été signalés.

 18/01/2021

Un cas de justice populaire est signalé à Bushumba dans le territoire de Kabare où un présumé bandit a été tué et brulé vif.

Ce même jour un cas de kidnapping est signalé à Mudaka dans le territoire de Kabare où un homme a été enlevé par des inconnus.

Un enfant abandonné par sa maman est ramassé par les sœurs de la Paroisse de Kamanyola.

19/01/2021

Atteinte au droit à la propriété par extorsion des biens de valeur d’un homme âgé de 29 ans par les hommes en uniformes  de la Police lors d’une patrouille dans la commune d’Ibanda

Deux personnes sont gravement blessées par les hommes armés leur réclamant de l’argent à Luvungi.      

 20/01/2021

Un cas de braquage est signalé à Nyawera où un papa qui venait d’une Banque a été victime du braquage des hommes armés en tenue de l’armée et qui lui ont emporté sa mallette et  autres biens de valeur.

21/01/2021

Dans le territoire de Kabare, quatre femmes  échappent de justesse à la mort pour avoir été accusées de sorcellerie.

 22/01/2021

 Un commerçant est arrêté arbitrairement puis ses minerais  extorqués y compris d’autres biens de valeurs dans le village de LUHINGU, groupement de Bamguba sur la route nationale de SHABUNDA ;

Un jeun homme d’environ 19 ans d’âge  est blessé par balle par des hommes habillés  en uniformes de l’armée au quartier Panzi en commune d’Ibanda.

23/01/2021

Au quartier NYAKAVOGO, sur avenue Nkunda, la population cette entité dépose une plainte au bureau de la Société civile du Sud-Kivu pour dénoncer l’insécurité dont elle est victime et qui est  causée par les inciviques habillés en tenue militaire et  de police.

Une mère veut donner la mort à sa fillette âgée d’une année au moyen d’une corde à la suite d’une dispute qui opposait celle-ci  à son mari, et sur Avenue Risasi, quartier Chai commune de Bagira.

 24/01/2021

Atteinte au droit à la vie par menace de mort de plus ou moins 10 personnes dans un bar à la Fondation SAM par un major FARDC du camp Saio, chargé de service d’éducation civile et d’action sociale de la 33ème Région militaire.

Pacifique MULUMEODERWA, habitant du quartier Nyalukemba, avenue Irambo 2 commune d’Ibanda dépose sa plainte pour dénoncer l’attaque dont il a été victime en date du 24 janvier par les hommes habillés en tenue militaire et munis d’armes qui lui ont ravi son ordinateur, 2000 dollars et quelques francs.

 25/01/2021

Au Quartier Chikonyi, Commune de Bagira, des hommes habillés en tenue de la police dispersent la marche pacifique des jeunes qui dénonçaient  l’insécurité récurrente dans cette entité.

 27/01/2021

Un corps sans vie présentant des signes d’étranglement d’une fille de 6 ans est retrouvé à PANZI.

Le même jour, à Kabare, un homme est tué par balles par les inconnus ;

Trois étudiants sont  arrêtés  par des hommes en uniforme de police et emprisonnés suite à un Sit-in organisé par le collège provincial des étudiants du Sud-Kivu ;

 28/01/2021

Quatre personnes arrêtées  et détenues arbitrairement suivies des traitements inhumains par les présumés militaires basés LULINGU.

 31/01/2021

Quatre personnes tuées dans les communes urbaines de Kadutu et Bagira par des hommes non autrement identifiés ;

Au quartier Mosala, en Commune de Kadutu, des malfrats emportent de l’argent et des  biens de valeurs. Dans leur fuite à motos, un d’entre eux est appréhendé et lynché à mort sur place par la population encolère.

Dans la Commune de Kadutu, des bandits en armes attaquent dans la soirée un shop de vente de téléphones portables au quartier Kasali à Limanga. Ils tuent un jeune homme de 17 ans et blessent un motard par balle.

Suite à l’attaque d’un dépôt relais au Quartier CAHI, Commune de Bagira, une femme et son bébé qui était au dos perdent leur vie.

01/02/2021

Echange des tirs à Katogota, à Luvungi entre les militaires et les rebelles qui ont enlevé deux personnes.

Vol de 19000 dollars par des bandits armés à Nyawera, Commune d’Ibanda.

03/02/2021

Insécurité à Nkafu, un  corps sans vie du jeune homme Murhula non autrement identifié y est  retrouvé.

09/02/2021

Dans la nuit du 08 au 09 février, monsieur Matabaro Namegabe est victime d’une attaque par les hommes armés à son domicile situé au quartier Nkafu, commune de Kadutu.

Un jeune homme d’environ 17 ans est tué par des hommes en armes non autrement identifiés, non loin du rond-point de l’ISP, en commune d’Ibanda.

 10/02/2021

Plus de 80 cas de choléra dont trois décès déjà enregistrés dans la cité de Sange, plaine de la Ruzizi, dans la province du Sud-Kivu. Ceci suite à la pénurie en eau potable dans cette zone.

 12/02/2021

Enlèvement d’un homme à Mushenyi et puis libéré le lundi 15/02, moyennant une rançon

A Luvungi un militaire tue un motard est lynché par  la population sur place.

 11/02/2021

Après leur démobilisation en 2006, 18 militaires démobilisés, leurs femmes et enfants sont immobilisés dans la commune de Bagira, plus précisément à la maison communale de Bagira, dans des conditions déplorables, sans aucune assistance. Depuis lors, ils traversent un calvaire indescriptible. Ils demandent juste une chose, retrouver le chemin de retour dans leurs provinces d’origine.

14/02/2021

Une maman soupçonnée d’accompagner des bandits voleurs armés est brulée vive dans le quartier Cahi en commune de Bagira

La population en colère met fin à la vie d’un présumé voleur, SADIKI Gratien, au quartier Cahi, en commune de Bagira.

 15/02/2021

Une somme importante d’argent est emportée par des bandits armés qui opréraient dans des  boutiques au rond-point de Kahero,vers 1h du matin;

Une femme est tuée et plusieurs biens emportés dans la commune de Kadutu sur avenue Murhundu ;

A Fizi  des accrochages entre les Mai-Mai et les militaires occasionnent des blessures et des pillages des biens de la population.

16/02/2021

Un prisonnier meurt dans la prison centrale de Kabare, suite aux mauvaises conditions de vie  et au manque de soins de santé et  d’une hygiène appropriée au sein de cette structure.

 20/02/2021

Une femme est violée par deux hommes au village Kavunga  à Sange, territoire d’Uvira.

Soyez le premier parmi vos amis
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *