Droit à l’éducation : lancement officiel du projet « Promotion de l’école adaptée aux besoins des enfants»


Ce mardi 27 août 2019, dans la salle Murhula de la CDJP/Bukavu et à Walungu le 28 août 2019, a procédé au lancement officiel du Projet portant « Promotion de l’école adaptée aux besoins des enfants », avec l’appui financier de l’organisation allemande Kinderchifswerk Childfund Deutschland en présences des toutes les parties prenantes de l’éducation au Sud-Kivu.

Ce projet de 30 mois (soit 3 années scolaires) qui commence au mois de septembre 2019 jusqu’au février 2021 vise à promouvoir, protéger les droits à l’éducation de base de qualité l’enfant 27 écoles de territoire de Walungu  au Sud-Kivu dans l’est de la RD Congo.

Pour Monsieur l’Abbé Justin NKUNZI, directeur de la CDJP/Bukavu, ce projet est une réponse au problème de la destruction que le séisme avait provoqué dans notre Diocèse mais aussi à la différence de qualité d’enseignement selon qu’on est dans les milieux urbains ou ruraux.

Il sera exécuté sous deux axes, à savoir :

  • La réhabilitation des 2 infrastructures scolaires des EP Ntabunge, dans la paroisse de Mubumbano et l’EP Bulonge, dans la paroisse de Mulamba ;
  • Le renforcement des capacités des enseignants de 27 écoles de la sous-coordination de Walungu et la prise en charge scolaire par le paiement de la prime scolaire à 300 enfants vulnérables.

Il focalise particulièrement sur l’enseignement et l’apprentissage actif et participatif dans l’enseignement au primaire

with yourdescribe the circumstances. » cialis.

. Il met au centre de l’éducation « l’enfant », le faire travailler, l’accompagner, organiser des exercices en groupe
. Pour Vianney MUSHEGERHA, représentant de ChildFund dans les pays de la Sous-région des Grand-Lacs, après la réhabilitation de ces deux écoles, la première étape est de former les éducateurs (appelés également instructeurs ou formateurs des enseignants) des écoles primaires  sur la méthode  d’enseignement et d’apprentissage actif et participatif dans leurs  propres  pratiques éducationnelles par les formateurs de EDUKANS venus de Hollande.

Après formation, des restitutions seront faites auprès des enseignants travers les unités pédagogiques selon les degrés (élémentaire, moyen et terminal) suivi des évaluations dans les écoles à travers des films.

Monsieur CHIRHASHAGASHA, Inspecteur chargé des formations, loue cette initiative et promets

d’accompagner et de s’approprier ce projet

history are the most important elements in thefor ED or a concomitant medical disorder. The tadalafil online.

. Cependant, le système éducatif congolais se trouve confronter

à plusieurs obstacles, entres autres :

  • Le manque de matériels didactiques dans les écoles primaires ;
  • L’insuffisance d’innovations dans les écoles car la méthode active est moins en moins expérimentale par les enseignants ;
  • Les enseignants moins formés dans cette méthode.

Ces 27 écoles sont des écoles pilotes de cette approche exécutée en Zambie par Childfund qui vise à mettre l’enfant au centre de l’éducation en assainissant son environnement et sa psychologie à l’école comme en famille et dans sa communauté.


Soyez le premier parmi vos amis
  •  
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *