Et pourtant nous promettons chaque jour que nous bâtirons un Congo plus beau qu’avant.

Chaque jour, le matin et parfois le soir, nos offices s’ouvrent par l’hymne national dans lequel nous chatons à haute voix et promettons à nos ancêtres que « nous bâtirons un pays plus beau qu’avant dans la paix ». Mais chaque jour également, du matin au soir, ils sont nombreux ceux dont le seul travail est de planifier comment le détruire encore davantage afin d’en tirer le plus de profit égoïste. Malgré les richesses naturelles…

"Et pourtant nous promettons chaque jour que nous bâtirons un Congo plus beau qu’avant."

La corruption : une dangereuse gangrène qui risque d’ensevelir la RD Congo.

La RDC occupe la 156ème place sur les 177 pays dans le rapport sur la perception de la corruption dans le monde, publié mercredi 25 janvier par l’ONG Transparency International. Ce classement veut dire que la RDC est parmi les 20 pays les plus corrompus de la planète. Et là on ne parle pas seulement de la corruption administrative mais aussi de celle politique, tout aussi dangereuse que la première . Evidemment on parle des…

"La corruption : une dangereuse gangrène qui risque d’ensevelir la RD Congo."

Analyse comparative de l’accord du 18 octobre et celui du 31 décembre 2016. Sans volonté politique réelle de tous à travailler pour le bien supérieur de la Nation, rien n’est conclu pour décembre 2017.

 La République Démocratique du Congo vit actuellement une situation particulière de son histoire . L’accord du 18 octobre 2016 fut signé pour apaiser les tensions qui surviendraient le 19 décembre 2016. Cet accord  dit non inclusif n’a pas eu l’unanimité de l’opposition du rassemblement. Le premier ministre issu de l’opposition participante au dialogue de la cité de l’OUA fût nommé par ordonnance Présidentielle le 15 Novembre 2016. Son gouvernement verra le jour le 19 Décembre…

"Analyse comparative de l’accord du 18 octobre et celui du 31 décembre 2016. Sans volonté politique réelle de tous à travailler pour le bien supérieur de la Nation, rien n’est conclu pour décembre 2017."

Encore une victime des eaux de pluie : Catastrophe naturelle ou gestion irresponsable de l’environnement ? Plus jamais ça !

Madame FURAHA BALUNGWE Marie Antoinette, Avocate de profession, n’est plus ; emportée à bord de sa voiture par les eaux de la rivière KAHWA en débordement  après une pluie torrentielle qui s’est abattue sur la ville de Bukavu en début de la soirée du dimanche 08 Janvier 2017. Que s’était-il passé réellement à la place de l’Indépendance? Selon les témoins  de cet événement trouvés sur place, le véhicule RV4 que conduisait la victime venait du coté de…

"Encore une victime des eaux de pluie : Catastrophe naturelle ou gestion irresponsable de l’environnement ? Plus jamais ça !"

Des droits niés et bafoués: C’est à cause de notre peur doublée de notre complicité. Arrêtons de nous plaindre !

Oh la soif ? Va me puiser de l’eau. Il court ! Il tourne le robinet. Seule l’eau sale coule et, à peine. Tuyau troué, canalisation défectueuse, erreur humaine ou tout simplement c’est la seule eau disponible ! Personne ne s’excuse, aucune indignation. A la fin du mois, avec intimidation, vous recevez une facture au prix très salée et des menaces de coupure de l’eau. Tu payes, ils payent, nous payons. Personne n’ose hausser le ton! C’est incroyable…

"Des droits niés et bafoués: C’est à cause de notre peur doublée de notre complicité. Arrêtons de nous plaindre !"